symptômes du burn-out
S'épanouir dans sa carrière

Les 5 symptômes du burn-out qui doivent vous alerter

Le burn-out fait partie des nouvelles maladies liées entre autres à l’activité professionnelle. Connaitre les symptômes du burn-out permet d’anticiper cette problématique et de mettre en place des solutions avant que le surmenage ne devienne ingérable.

Définition du burn-out

Le burn-out signifie littéralement « surmener ». Il correspond à un état d’épuisement face auquel les personnes atteintes ne parviennent plus à reprendre le dessus, jusqu’au fameux burn-out : un moment où on ne parvient plus à se lever le matin ou à se motiver pour quelque activité que ce soit. 

Plus représentatif encore, les patients ayant subi un burn-out évoquent aussi des problématiques liées à la mémoire et aux capacités cognitives, telles que le raisonnement et la concentration. La personne ne se sent plus « elle-même » et n’arrive plus à exécuter des tâches faciles pour elle en temps normal.

Les symptômes du burn-out

Le burn-out ou épuisement est souvent comparé à un état de déprime ou de fatigue chronique. 

Pourtant, notre cerveau ne réagit pas de la même façon si nous sommes déprimé(e), fatigué(e) ou en burn-out. Une étude publié en 2010 dans « The Journal of Neuropsychiatrie and clinical neuroscience » a permis d’observer que dans un contexte d’épuisement professionnel, les électroencéphalogrammes – un examen permettant d’enregistrer l’activité électrique produite par les neurones du cerveau – diffèrent lorsque le patient est en état d’épuisement professionnel. 

D’autres indicateurs semblent aussi indiquer des différences entre épuisement professionnel et déprime ou fatigue chronique, notamment sur les problématiques liées au stress et à la mémoire.

Chez un sujet en état d’épuisement professionnel, chaque stimuli – information – va être traitée comme nouveau, et le traitement des informations se fait de façon contrôlée plutôt qu’automatisée. 

Le burn-out est donc un état de stress chronique qui mène à l’épuisement et à un « stop » imposé par votre cerveau et / ou votre corps …

Les 5 symptômes du burn-out à connaître

Les 5 symptômes du burn-out

1 – La démotivation

Un des premiers symptômes du burn-out à prendre au sérieux pour éviter d’en arriver à l’épuisement est la démotivation. Vous n’arrivez plus à vous lever le matin ? Vous le faites mais chaque matin est une lutte où vous sentez que progressivement vous perdez toujours plus de motivation ? 

La démotivation finit par impacter votre humeur, vous devenez irritable, susceptible à toutes critiques, vous pleurez souvent ou alors à l’inverse vous devenez totalement froid(e) et insensible à ce qui se passe autour de vous ou avec vos proches. 

Ce symptôme du burn-out est un premier signal d’alerte pour vous indiquer que vous devez prendre du recul et comprendre ce qui « ne va pas » ou ne vous convient plus dans les activités qui ne vous motivent plus.

2 – La baisse de concentration

Un autre des symptômes du burn-out souvent significatif, sont les difficultés de concentration. Vous n’arrivez pas à mobiliser votre attention comme d’habitude ? Les tâches nécessitant de la concentration que vous parveniez à réaliser sans problèmes deviennent peu à peu problématiques ?

 Savoir que vous allez devoir vous concentrer vous épuise d’avance et vous avez tendance à choisir des activités sans aucun besoin de concentration comme regarder des séries – films – ou scroller sur votre téléphone pendant des heures ?

Ces difficultés de concentration doivent vous alerter car elles sont un message pour signifier que votre cerveau et votre corps ont besoin de repos.

3 – Les pertes de mémoire

Un autre des symptômes du burn-out propre à cet état d’épuisement sont les pertes de mémoire. Vous l’avez compris le burn-out est un état de stress prolongé pour le cerveau. Ainsi, ce stress agit sur l’hippocampe – le siège de la mémoire dans notre cerveau. 

Dès lors, en état d’épuisement, la fonction hippocampique dysfonctionne et impacte la mémoire. Vous avez besoin de tout noter et cela ne suffit pas à ce que vous vous rappeliez ce que vous avez à faire  ? Des échéances importantes vous sortent complétement de la tête et c’est la panique quand vous vous en apercevez ? 

Ce symptôme du burn-out est donc à considérer avec sérieux et doit vous faire prendre conscience que quelque chose ne va pas. La perte de mémoire accroit le stress et maintient en état d’épuisement.

4 – La sensation que quelque chose de grave va toujours arriver

Parmi les symptômes du burn-out, on retrouve le sentiment – la sensation – que les choses vont toujours mal se passer ou que quelque chose de grave va arriver ! 

Ce symptôme du burn-out, qui se retrouve aussi dans les états de dépression, participe largement à engendrer toujours plus de stress pour le cerveau. Ce symptôme résulte de la démotivation et de la perte de concentration. 

Vous ne vous sentez pas en bonne forme, tout vous stresse, vous vous sentez en permanence en danger et vous ne parvenez plus à relativiser.

Cette sensation est donc le signe que les premiers symptômes du burn-out se renforcent, ou se prolongent dans le temps et que vous devez en parler à un(e) professionnel(le) !

5 – Les douleurs physiques

Derniers symptômes du burn-out : les douleurs physiques. Vous avez mal au dos, vous avez des migraines, des mots de ventre ou encore des problèmes d’insomnie ? 

Les douleurs physiques impactent aussi votre humeur. Bien sûr, ces symptômes du burn-out peuvent aussi être le signe d’autres pathologies que le burn-out. C’est pour cela que vous devez consulter un médecin pour parler de vos symptômes. 

Et il en est de même pour chacun des symptômes du burn-out : il vous faut consulter votre médecin ou choisir de consulter un(e) praticien(ne) psychologue, psychiatre, sophrologue, hypnothérapeute … si vous constatez que vous souffrez de ces symptômes et / ou qu’ils persistent.

Les symptômes du burn-out ne sont pas à prendre à la légère !

Vous l’avez maintenant compris, le burn-out est le résultat d’un état de stress prolongé pour le cerveau, qui, arrivé à un certain stade, sature et nous « met sur off ». 

La difficulté face aux symptômes du burn-out, est qu’ils peuvent être assimilés à des symptômes passagers dus à une simple fatigue et ils peuvent être négligés en pensant que « ça va passer ». 

Pourtant les états d’épuisement peuvent aussi être évités. Il faut considérer chacun des symptômes du burn-out avec attention et sérieux, et lorsque vous y êtes confronté(e) il vous faut savoir les écouter et accepter de faire les changements adéquat pour prendre soin de vous.

Prendre du temps pour vous, vous ressourcer, prendre du recul, est une première étape indispensable pour prendre conscience que vous traversez peut-être un état d’épuisement prolongé. 

En parler autour de vous, à vos proches et / ou des professionnels est aussi un excellent moyen pour mieux comprendre ce qui ne va pas et vous aider à sortir de ce stress prolongé avant d’en arriver au tristement célèbre burn-out.