stress de la rentrée : 5 astuces à découvrir pour le gérer
S'épanouir à l'école

Stress de la rentrée : 5 astuces pour en faire une force

La rentrée arrive à grands pas comme la dose de stress qui accompagne ce moment chaque année. Le stress de la rentrée est normal car, pour un(e) élève la rentrée est synonyme de mille et une question.

Pour aider votre ado à passer la rentrée de la meilleure façon possible, on vous explique tout ce que vous devez savoir sur le stress de la rentrée. On vous donne également 5 astuces de profs et d’anciens élèves pour transformer le stress de la rentrée en force afin de commencer l’année sur de bonnes bases.

Pourquoi le stress de la rentrée est-il normal ?

La rentrée est synonyme de questions et de doutes. Des questions et des doutes qui viennent se poser comme des inconnues dans l’équation des élèves à la rentrée. « Dans quelle classe vais-je être ?, avec quel(le)s ami(e)s ?, quel(le)s profs ?, Vais-je arriver à obtenir de bonnes notes ? ». Les questions fusent généralement à cent à l’heure si bien que le stress de la rentrée s’installe peu à peu, au fur et à mesure où les questions surgissent.

Ce stress de la rentrée est positif est nécessaire, rien ne sert donc de « stresser parce qu’on stresse ». Le stress a pour fonction de nous mettre en état d’alerte et de nous stimuler face à un danger ou lorsque nous devons faire preuve d’efficacité.

Le stress de la rentrée est donc utile pour votre enfant car c’est un moyen pour lui de reprendre « le chemin » de l’école après la longue pause des vacances d’été.

Pourquoi le stress de la rentrée doit être géré ?

Le stress de la rentrée est nécessaire mais lorsque le stress est trop fort ou devient chronique, il est alors contre-productif. Dans ces cas il produit l’inverse de l’effet escompté. Cela signifie que vote enfant aura tendance à se « terrer » ou à fuir certaines situations plutôt que de les affronter.

Alors que pour commencer l’année du bon pied, la meilleure stratégie consiste à affronter tout de suite les problématiques afin d’apporter des solutions durables pour que l’année scolaire se passe le mieux possible.

Aider votre enfant à gérer le stress de la rentrée signifie aussi prendre part active dans ses problématiques et ses stress pour y apporter les solutions les plus efficaces possibles. Ainsi votre enfant se sentira moins seul face à son stress de la rentrée et cette écoute positive ne sera que prolifique pour le reste de l’année.

Affronter ses peurs et son stress n’est pas un exercice évident, encore moins pour les enfants et les adolescents, qui en pleine construction physiologique, physique et psychologique peuvent se retrouver débordés par un flux d’émotions. Ce flux d’émotion s’il n’est pas géré risque de fixer l’élève sur les émotions négatives qu’il ressent, l’empêchant alors de prendre du recul ou de voir les choses du bon côté.

Aidez votre ado à gérer le stress de la rentrée scolaire

Vous l’avez compris, avec le stress de la rentrée il faut trouver le juste milieu entre stress stimulant et stress limitant. Pour vous aider on vous donne sans attendre 5 astuces issues de profs et d’élèves devenus étudiants car comme le dit l’adage, « l’expérience fait la différence ».

1. Aider son enfant à exprimer son stress de la rentrée

Pour commencer, il faut aider votre ado à exprimer ses peurs. L’exercice n’est pas chose facile car les enfants et les adolescents ont souvent du mal à exprimer ce qu’ils – elles ressentent. Pourtant exprimer ses peurs, les verbaliser, les dessiner, les chanter, les écrire, sont autant de moyens de prendre du recul sur le stress.

Le stress est la plupart du temps issu d’une projection négative que l’on se fait d’une situation. L’exprimer aide clairement à visualiser une projection plus positive et ainsi à relativiser son stress. Si votre enfant ou votre ado exprime ce qui lui provoque un stress de la rentrée, ce sera également plus facile pour l’aider à trouver des solutions anti-stress.

Ce premier point constitue donc un exercice qui pourra être répété autant de fois que nécessaire au cours de l’année et qui en outre apprendra à votre enfant à exprimer ses émotions négatives. Un réflexe indispensable qui permettra petit à petit à votre enfant de prendre confiance en lui – elle.

2. Attention à la réactance, surtout chez les ados

La réactance est un phénomène psychologique issu de nos perceptions à propos d’une situation. Lorsqu’un individu perçoit / ressent une privation de liberté, il peut avoir tendance à répondre par un schéma comportemental que l’on nomme réactance.

La réactance pousse à rester dans ses schémas, ses certitudes et ses fonctionnements car elle agit comme « une barrière protectrice » face à la peur. Si par exemple vous rappelez à votre ado que ses résultats scolaires doivent être meilleurs cette année que ceux de l’année précédente, vous éveillez chez lui une peur, car soyons clairs, tous les élèves stressent pour leurs notes, même ceux qui prétendent le contraire.

Dans cet exemple, admettons que vous précisiez régulièrement à votre ado que si ses résultats ne sont pas à la hauteurs il – elle se verra puni(e) de certaines activités. En anticipant ainsi ses résultats à travers une règle punitive, vous renforcez son stress et son sentiment de privation de liberté dû à l’école.

Votre objectif en tant que parents dans cet exemple est pourtant de « fixer un cadre disciplinaire », néanmoins sachez que ce cadre s’il est trop strict aura probablement l’effet inverse. Votre enfant submergé entre son stress de la rentrée et un sentiment de risque de perte de liberté risquera de rester encore plus, malgré lui -elle, dans des schémas négatifs.

Pour éviter de provoquer la réactance il vaut donc mieux éviter d’ajouter du stress là où votre enfant en a déjà afin de ne pas créer un surplus d’émotions négatives qui au fur et à mesure de l’année lui feront voir inexorablement le verre à moitié plein.

3. Tous les élèves stressent pour leurs notes, pas besoin d’en ajouter

Autre aspect essentiel pour aider son enfant ou son ado à bien gérer le stress de la rentrée : régler la problématique de notes. Pour commencer, comme on vous le disait précédemment, tous les élèves stressent pour leurs notes, les « bons » comme les « mauvais » élèves.

Dans notre système scolaire, les notes ont toujours été l’indicateur principal de réussite scolaire d’un élève. Elles le sont pour les équipes d’enseignants qui au travers des notes peuvent mesurer les difficultés d’un(e) élève. Elles le sont pour les parents qui évaluent ainsi les résultats du travail fourni.

Mais ceux pour qui la note est la plus importante, ceux sont bien les élèves. Les notes impactent leur estime d’eux-mêmes, leur confiance en eux, leur place sociale à l’école. Selon l’exemple qu’on vous donnait précédemment, elles impactent aussi leur liberté car bien souvent les notes sont aussi un moyen d’obtenir plus de liberté, de confiance de la part de leur parents, ou encore des récompenses. Les notes ont un impact extrêmement fort sur les émotions des élèves, c’est un des facteurs qui génère le plus d’émotions négatives chez eux.

Alors ajouter du stress à ce stress omniprésent et très puissant chez les élèves est absolument contre-productif. Ne vous inquiétez plus de savoir quelles notes va avoir votre enfant. Inquiétez vous plus de savoir s’il -elle comprend ce qui est étudié en classe et surtout s’il – elle prend du plaisir à l’apprendre.

La meilleure règle pour obtenir des bonnes notes est de trouver du sens et de l’intérêt aux notions qui sont apprises. Alors plutôt que de faire réciter une leçon par cœur à votre enfant pour vous assurer qu’il – elle ait une bonne note, assurez vous qu’il – elle a tout compris au cour.

En procédant ainsi vous n’ajoutez pas de stress au stress de la rentrée issu des notes, vous limitez les phénomènes de réactance et vous agissez sur le facteur premier pour que votre enfant obtienne de bonnes notes : l’envie d’apprendre.

4. Réaménager la chambre de son ado à la rentrée

Pour aider votre enfant à bien aborder la rentrée et à diminuer le stress de la rentrée, il est essentiel de lui montrer que vous aussi êtes partie prenante de cette étape de son année et que par ailleurs, à chaque année vous accordez un peu plus de confiance à votre enfant qui grandit.

Réaménager / réorganiser sa chambre et son espace de travail est un moyen idéal pour aider votre ado à accepter son évolution. Pour les ados surtout, chaque année marque un changement important. D’une année sur l’autre il est impressionnant de voir comment les élèves changent, physiquement comme dans leurs fonctionnements psychologiques.

Marquer de manière symbolique ces changements à la maison est un excellent moyen pour aider votre enfant à accepter ces évolutions et à en faire une force. Se sentir bien dans son espace personnel, peu importe sa taille et sa configuration, est indispensable. Ne perdez pas de vue que les journées à l’école sont aussi douces que dures pour les élèves et que le retour à la maison doit marquer un retour dans un lieu rassurant et apaisant.

Pour cela la chambre et l’espace de travail sont des lieux où votre enfant doit se sentir en confiance et dans lequel il – elle doit retrouver son identité personnelle. Réorganiser la chambre de votre enfant – ado est une activité ludique à partager en famille car elle permet d’échanger entre les membres de la famille tout en offrant un lieu propice à l’épanouissement de votre enfant pendant l’année scolaire.

5. Aider son enfant à accepter cette nouvelle année scolaire

Ne nous mentons pas, quoi qu’il arrive et même si vous avez tout fait pour aider votre enfant à bien aborder l’année scolaire et à gérer son stress de la rentée, il est aussi probable que la rentrée réelle vienne mettre des bâtons dans les roues.

Comme on vous le disait en début d’article, les stress des élèves à la rentrée sont nombreux car ils concernent les résultats scolaires mais également la vie sociale de votre ado. Les situations générant des émotions négatives peuvent être nombreuses.

Les problématiques les plus classiques sont :

  • se retrouver dans une classe sans camarades de classe que l’on connait ou qu’on apprécie, le sentiment de solitude peut être très stressant à l’adolescence
  • avoir des profs qui nous font stresser ou avec lesquels on ressent des émotions négatives
  • avoir un emploi du temps contraignant

En effet, à la rentrée il y a certains paramètres qui peuvent être contrôlés, et d’autres qui ne sont pas de notre ressort, ni de celui de votre enfant. Dès lors, pour aider votre ado à accepter les difficultés de cette année scolaire, vous devez l’aider à trouver les avantages des inconvénients.

Il – elle n’a pas d’ami(e)s dans ses camarades de classe ? C’est une bonne chose pour se concentrer sur ses cours et progresser sans forcer. Il – elle a beaucoup d’heures de permanence dans son emploi du temps ? C’est une excellente occasion pour apprendre à faire ses devoirs au collège et être tranquille en rentrant à la maison. Un de ses profs lui génère du stress ? Profitez en pour l’aider à accepter que dans sa vie future, il ne travaillera pas toujours avec des gens qu’il – elle apprécie. Donnez lui des méthodes pour prendre du recul avec l’enseignant(e) en question.

Le stress de la rentrée, un peu mais pas trop

Vous l’avez compris, chez les ados, la rentrée est une petite épreuve qui se répète tous les ans. Une petite épreuve qui n’est pas simple car la période de la rentrée marque aussi le rythme et l’état d’esprit qui s’en suivra dans l’année scolaire, il est donc indispensable que le départ soit pris le mieux possible.

Pour aider votre enfant à gérer son stress de la rentrée, vous pouvez ainsi procéder selon ces 5 étapes :

  • mesurer son niveau de stress pour jauger si ce stress de la rentrée est productif ou contre-productif
  • ne pas ajouter de stress supplémentaires pour éviter un mécanisme de réactance
  • prendre du recul avec les notes : ce qui compte c’est de comprendre, les résultats ne sont souvent pas le reflet de la réalité
  • réaménager sa chambre et son espace de travail
  • l’aider à trouver les avantages des inconvénients

Aider votre enfant – ado est le meilleur moyen pour l’aider à diminuer son stress de la rentrée. Ainsi il -elle se sentira soutenu(e) ce qui apaisera son stress de la rentrée.

S’épanouir à l’école

Où vous trouverez également la catégorie Parcoursup