sport et bien-être
Émotions, S'épanouir grâce à l'écologie

Sport et bien-être : 4 atouts pour la marche consciente

En matière de sport et bien-être, la marche ou la randonnée on connaît depuis longtemps. Les effets bénéfiques de ces pratiques sur l’organisme et le mental ne sont plus à prouver aujourd’hui.

Dernière petite nouvelle, la marche consciente. Une marche à la croisée entre méditation, yoga et marche. Une marche où on se concentre sur la coordination des mouvements entre le haut de son corps et le bas de son corps – notamment entre ses bras et ses jambes et sur sa respiration.

On vous dit tout dans notre article grâce à Gisèle Isnardon, éducatrice sportive, diplômée en yoga et énergéticienne. Gisèle organise des marches conscientes dans le département des Bouches-du-Rhône et nous a confié pourquoi la marche consciente allie plus que jamais sport et bien-être.

Dans la famille sport et bien-être on demande la marche consciente

La marche consciente est une marche qui s’effectue en silence dans la nature et où on s’attache à se concentrer sur sa respiration. Elle peut être mise en lien avec la pratique de la cohérence cardiaque, une méthode de respiration qui vise à réguler le système nerveux autonome et aide à synchroniser ainsi notre système sympathique et notre système parasympathique.

Le système nerveux autonome dirige les fonctions involontaires du corps – celles que le corps contrôle de lui-même, comme la respiration et la digestion.

Ces fonctions involontaires, lorsqu’elles fonctionnement mal, impactent nos organes et peuvent être à l’origine de pathologies plus ou moins graves. Ainsi, pratiquer la marche consciente est une excellente idée pour prendre soin de son système nerveux et équilibrer ses fonctions involontaires, mais ce n’est pas tout …

Sport et bien-être : atout n°1 pour la marche consciente, le bien-être physique

Le bien-être physique est procuré par la marche consciente à travers différents points forts. Le premier, vous l’avez compris, c’est le bien-être qu’elle procure à notre système nerveux autonome. Un système qui par sa définition échappe à notre contrôle et pourtant à l’origine de nos fonctions vitales principales. Prendre soin de ce système nerveux autonome c’est prendre soin de votre gestion du stress.

La marche consciente bénéficie aussi des mêmes bienfaits que la marche classique, à savoir :

  • L’oxygénation, indispensable pour toutes les cellules du corps et nécessaire en grande quantité dans notre cerveau qui consomme près de 20% de l’oxygène que nous absorbons.
  • Le travail des muscles pour mieux soutenir notre ossature et moins souffrir des problèmes liés au surpoids

Sport et bien-être : atout n°2 pour la marche consciente, la régulation des émotions

La marche consciente s’articule autour de pauses relaxantes ou méditatives qui permettent de se concentrer sur ses sens. Les sens font partie des trois co-équipiers à l’origine de nos actions et réactions. Les deux autres sont nos émotions et notre cerveau.

C’est grâce au travail coordonné de ces 3 co-équipiers que nous agissons de telle ou telle façon selon un contexte ou une situation. Nos sens perçoivent le monde qui nous entoure et nous y répondons à travers des émotions. Ces émotions sont ensuite traduites au cerveau en messages électriques et ce dernier se charge de mettre en marche nos mouvements, actions, réactions ….

Travailler sur ses sens, c’est travailler sur les premières origines de nos actions en apprenant à mieux percevoir les ressentis de notre corps. Cette compétence, la conscience de soi, fait partie des 6 caractéristiques neurologiques émotionnelles et permet de se protéger de la charge mentale, du burn-out et de développer ses compétences sociales.

En outre, la marche consciente demande de se concentrer sur la synchronisation de ses mouvements, notamment par paires opposées :

  • bras droit / jambe gauche
  • bras gauche / jambe droite

Cette particularité de la marche consciente permet de réguler l’activité entre les deux hémisphères du cerveau. La régulation entre ces deux hémisphères aide à améliorer le fonctionnements des zones cérébrales responsables des émotions comme l’amygdale. Cette régulation nous permet de prendre du recul sur nos émotions et de ne pas s’enfermer dans des schémas négatifs.

Sport et bien-être : atout n°3 pour la marche consciente, elle donne du sens à notre vie

La marche consciente est une activité qui se pratique en pleine nature. Passer du temps en pleine nature régule le cortex cingulaire antérieur droit, une zone de notre cerveau qui a besoin que nous trouvions du sens à ce que nous faisons pour nous sentir bien.

Ainsi, en passant le temps de la marche consciente en pleine nature, on apaise à la fois nos questionnements et on trouve plus naturellement du sens à ce que l’on entreprend.

Trouver du sens à nos activité, notre vie n’est parfois pas une mince affaire. On est submergé(e) de doutes, de questionnements et on peut parfois même avoir envie de tout changer car on ne trouve plus de sens à rien.

Et oui, parfois notre cerveau s’emballe, le plus souvent car les messages de stress sont bien trop nombreux. Trouver du sens ou prendre du recul dans ces cas peut s’avérer extrêmement compliqué.

La marche consciente, comme la marche en pleine nature apaise des zones de notre cerveau qui nous ajoutent un stress inutile et nous offre une prise de recul sans même essayer de le faire, effet 100% bien-être garanti !

Sport et bien-être : atout n°4 pour la marche consciente, elle développe notre intelligence naturaliste

Développer son intelligence naturaliste permet de mieux contrôler le stress et la peur. Le stress est un état naturel et utile puisqu’il nous permet de réagir en cas de dangers, de se protéger … Pour autant, dans le fonctionnement des sociétés modernes, le stress peut vite devenir omniprésent et saturer le cerveau d’informations négatives qui ne font que renforcer les peurs que nous avons déjà.

La marche consciente aide à développer l’intelligence naturaliste et à mieux prendre conscience de son environnement. Ce temps passé dans la nature accroit les réflexes et nos capacités de perceptions.

Ces compétences aident le cerveau à se sentir rassuré sur le fait que l’on n’est pas constamment en danger. Ainsi il parvient mieux à réguler des zones comme l’amygdale – siège de la peur et des émotions négatives.

Sport et bien-être : on valide la marche consciente et on remercie notre experte Gisèle Isnardon

On valide la marche consciente à 100% pour tous les bienfaits qu’elle procure aussi bien sur l’organisme que sur les émotions ! En plus d’être gratuite et écologique, une activité 2.2 pour se sentir bien physiquement et mentalement.

On remercie Gisèle Isnardon pour toutes les informations qu’elle nous a partagé pour cette article. Si vous habitez dans les Bouches-du-Rhône on vous invite à la contacter pour vous lancer dans la pratique de la marche consciente avec une pro !