roue des émotions
Émotions

La roue des émotions : apprenez à identifier vos ressentis !

Pour parvenir à progresser en matière d’intelligence émotionnelle, il faut avant tout être en mesure d’identifier les émotions. Un exercice pas si simple que ça car ce n’est pas tout de connaître les différentes émotions, il faut également savoir comment elles interagissent entre elles. La roue des émotions est un formidable outil pour développer ses compétences émotionnelles personnelles et ses compétences émotionnelles sociales. Dans cet article on vous présente la roue des émotions de Robert Plutchik et on vous explique comment l’utiliser pour que vous aussi vous deveniez un(e) pro des émotions.

Identifier les émotions grâce à la roue des émotions de Plutchik

En découvrant la roue des émotions de Plutchik vous allez enfin pouvoir vous représenter de manière schématisée les différentes émotions, ainsi que leurs combinaisons. La roue des émotions va vous aider à comprendre vos émotions : vous les identifiez avec plus de facilités, vous comprenez les rapports de cause à effet entre chaque émotion. Mais la roue des émotions vous aidera aussi à exprimer vos émotions le plus naturellement possible.

La roue des émotions de Plutchik

Différents modèles représentant les émotions sous forme de schéma existent en psychologie. Chez ES&L, on a choisi la roue de Plutchik. Robert Plutchik est un psychologue américain dont les recherches ont porté sur les émotions et la psychothérapie.

Il a défendu la théorie selon laquelle les émotions constituent le reflet des combinaisons de nos neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs sont des molécules chimiques qui assurent la transmission d’un message, d’un neurone à l’autre via les synapses. 

Cela signifie que les émotions impactent de manière biologique nos actions et nos réactions. Une théorie aujourd’hui renforcée par les travaux du professeur Richard Davidson qui a su traduire l’activité cérébrale pour définir 6 caractéristiques émotionnelles à l’origine de nos personnalités.

Plutchik distingue 8 émotions principales : la joie, la peur, la tristesse, le dégoût, la colère, la surprise, la confiance et l’anticipation. Il a affirmé l’importance des émotions en étayant qu’elles sont tout simplement à la base de nos comportements. Et qu’en fonction de nos émotions, nous mettons en place des stratégies de survivance. Comme par exemple se distraire lorsqu’on est triste ou en colère. Ou bien se mettre à l’abri s’il y a un danger !

Dans notre article Les émotions durent 7 minutes, le saviez-vous ? vous observerez les effets physiques propres à chacune des émotions principales. Des effets qui viennent mettre en avant la difficulté de contrôler ses émotions compte tenu du fait qu’elles interviennent avant même notre volonté.

La roue des émotions : mode d’emploi

roue des émotions

Emotions primaires et secondaires

Plutchik distingue 4 émotions primaires : la peur, la colère, la joie et la tristesse. On les retrouve sur l’axe horizontal et l’axe vertical de la roue des émotions. Ce sont les émotions littéralement liée à la survie physique et physiologique.

Il associe chacune des émotions primaires à une émotion secondaire. Cette deuxième émotion est due aux réflexes cognitifs que nous avons face à l’émotion primaire. L’émotion primaire résonne et fait ainsi intervenir les émotions secondaires.

Les 8 émotions principales

Plutchik associe la peur à la surprise, la colère à l’anticipation, la tristesse au dégoût et la joie à la confiance. Pour faciliter la compréhension de la relation entre ces 8 émotions principales, Plutchik les a ensuite associées par paires opposées :

– Joie / Tristesse
– Dégoût / Confiance
– Colère / Peur
– Anticipation / Surprise

Il nous offre ainsi une cartographie des émotions pour apprendre à s’y retrouver plus facilement. C’est donc un formidable outil pour identifier, nommer et « classer » ses émotions.

Intensité des émotions

En observant la roue des émotions, vous notez que chaque émotion principale est constituée d’une palette d’émotions selon le niveau d’intensité ressenti. En effet, savoir à quelle émotion correspond son ressenti ne suffit pas. Pour bien analyser son ressenti émotionnel, il est également nécessaire de déterminer l’intensité des émotions.

Ainsi, lorsque vous avez peur, le spectre de votre émotion s’étend de la simple appréhension jusqu’à la terreur. Ou bien lorsque vous êtes en colère vous pouvez être simplement contrarié(e) mais cela peut aller jusqu’à la rage. Il en va de même pour chaque émotion.

Il est évident que les conséquences et les réponses que l’on met en place face à une situation ont un rapport avec l’intensité de ce que l’on ressent. Une situation où l’on ressent de la terreur posera plus de difficultés et aura certainement plus de conséquences qu’une situation où l’on ressent une simple appréhension.

En outre l’exercice de l’identification du degré d’émotions ressenties permet aussi de se situer pour savoir si on a une tendance à ressentir à forte intensité les émotions ou pas. Les personnes qui perçoivent avec une grande intensité leurs émotions et leurs ressentis sont généralement des personnes qu’on qualifie aujourd’hui d’hyper-sensibles.

Combinaisons d’émotions

Avant de devenir un(e) pro de l’identification de vos émotions, il vous reste une dernière étape : comprendre la combinaison des émotions entre elles.

Sur notre roue des émotions, vous notez qu’apparaissent des termes à l’extérieur de la roue :

  • L’amour
  • L’optimisme
  • L’agressivité
  • Le mépris
  • Le remords
  • Le désappointement
  • La crainte
  • La soumission.

Ils représentent nos états, nos ressentis ou nos sentiments lorsque nous combinons nos émotions. Plus les émotions distinctes sont ressenties intensément, plus le sentiment est ancré et fort.

Si vous ressentez à la fois de la terreur et de l’admiration, le résultat sera un comportement de soumission. Votre ressenti est un mélange d’extase et d’admiration ? vous êtes probablement très amoureux(se) ! Vous ressentez du chagrin et de l’aversion ? cela indique que vous ressentez du remords.

Ces combinaisons d’émotions qu’on se représente plus facilement grâce à la roue des émotions, sont particulièrement utiles pour comprendre nos sentiments et mieux analyser nos agissements.

Le roue des émotions : le meilleur outil pour prendre du recul sur ses ressentis

Maintenant que vous avez compris comment fonctionne la roue des émotions, amusez vous à identifier vos propres émotions. Ressentez vous de la joie, de la distraction, de l’ennui, de la terreur, ou de l’intérêt pour ou vis-à-vis de quelque chose ? Pensez-vous être amoureux(se), optimiste ou dans la crainte ? Et quelles sont les situations qui génèrent chez vous telle ou telle émotion ?

Cet exercice va vous aider à devenir un(e) expert(e) de vous même en identifiant vos émotions. Cela aide votre cerveau à se sentir rassuré et à vous sentir bien. 

Une émotion vous questionne en particulier ?

Mesurer son intelligence émotionnelle

Grâce à notre test téléchargeable gratuitement

Faire le test des intelligences multiples

Pour connaitre vos formes d’intelligences dominantes

Émotions positives

Devenir plus performant(e) et plus intelligent(e)