filières
S'épanouir à l'école

Filières et choix d’orientation : des étapes à anticiper dès le collège

L’orientation scolaire avec le choix des cursus de formation et des filières, s’effectue à plusieurs moments de la scolarité. Connaitre ces étapes et les anticiper : un point indispensable pour se donner toutes les chances de réussite dans l’avenir.

A la fin de chaque cycle l’élève doit formuler des choix d’orientation. Cela signifie notamment choisir sa filière. Mode d’emploi !

Orientation en fin de collège : zoom sur les filières

L’orientation au collège peut se réaliser à deux moments :

En fin de 4ème pour une orientation « professionnalisante » : l’élève peut intégrer une classe de 3ème Prépa-Pro dans un lycée pour se préparer à intégrer un CAP ou un Bac Pro ensuite

– Dans les autres cas, le choix d’orientation s’effectue en fin d’année de 3ème : une orientation leur est proposée vers des filières que l’on appelle « générales », « technologiques » ou « professionnelles » au lycée.

Les différentes filières d'orientation

Il existe donc plusieurs choix de filières possibles. Il est dans un premier temps, essentiel de connaitre et comprendre ce à quoi elles engagent.

1 – L’orientation dite « professionnelle » ou « professionnalisante ». On comprend ici que l’élève se dirige vers des apprentissages plus concrets et opérationnels. Dans ces filières les stages en entreprise sont très fréquents. Elles correspondent aux CAP et Bac Professionnels

L’élève peut ainsi en fin de cursus scolaire ou de formation décider d’intégrer le monde du travail, ou de continuer sa formation professionnelle, le plus souvent en BTS.

2 – L’orientation dite « générale ». L’élève se dirige ici vers le lycée général. Il explore en classe de 2nde des enseignements généraux. Puis, il se spécialisera à partir de la classe de 1ère, en choisissant d’abord 3 enseignements de spécialité. Ensuite il conservera et choisira 2 de ces enseignements pour l’année de Terminale. 

Ces filières impliquent généralement une poursuite d’étude post-bac.

3 – L’orientation dite « technique » ou « technologique ». L’élève intègre une formation en lycée technique (le lycée technique est généralement intégré dans un lycée général. Le lycée est appelé polyvalent si il accueille du général, du techno et du pro). 

Ces filières  proposent des apprentissages entre technique et général. Comme en filière générale, l’élève se spécialise à partir de la classe de 1èreLa poursuite d’étude est fortement recommandée après le Bac.

Choisir une filière d'orientation

Au-delà de l’élève lui même, qui reste le premier élément à considérer en matière de construction de son projet, le choix de la filière peut aussi nécessiter de prendre en compte d’autres paramètres essentiels.

On observe pour chaque filière et chaque spécialité des méthodes d’apprentissage spécifiques, des fonctionnements d’établissement, des organisations de la scolarité, des réalités d’études post-bac, des parcours d’étude réalisables ou non et une réalité du marché du travail pour garantir une valorisation du diplôme.

Le moment de l’orientation en 3ème est donc une étape essentielle dans la vie de votre enfant. C’est un moment où il choisit de se diriger vers un métier, un secteur, une voie d’apprentissage, un domaine scientifique qui sera à la base de sa carrière professionnelle.

Assurer une orientation adaptée et les bons choix pour l’élève en 3ème c’est augmenter ses chances de bien-être et de réussite dans l’avenir !!

Vous cherchez des infos sur l'orientation

Découvrez tous les articles pour éviter les pièges

Filières d'orientation au lycée : zoom sur Parcoursup

Contrairement à la classe de 3ème ou la procédure d’orientation se formalise à travers les conseils de classe, les élèves en Terminale effectuent leurs démarches d’orientation de manière quasi autonome via le logiciel Parcoursup. 

 

Mais qu’est-ce que ça change ?

Comment ça marche Parcoursup ?

Parcoursup est une plateforme de l’Education Nationale qui permet de centraliser les demandes d’orientation vers les filières post-bac. 

Même si les élèves sont encadrés par leurs enseignants et les PsyEN (anciennement conseillère d’éducation et psychologue – COPSY) pour effectuer la démarche et formuler leurs vœux, la recherche et le choix de la formation reste une activité qu’ils mènent de manière autonome.

Aussi, l’élève doit réaliser des démarches sur les filières post-bac pour savoir celles auxquelles il va postuler. La grande difficulté réside dans le fait que l’année de Terminale est une année très chargée en matière d’apprentissage (car c’est « l’année du Bac »). 

Dans ce même temps l’élève doit faire des recherches sur des domaines qu’il ne maitrise pas, où parfois il ne sait pas du tout vers quoi se diriger. Cette année là est donc extrêmement stressante et complexe ce qui peut déjà globalement nuire à la réussite de leur année.

Par ailleurs Parcoursup contient de nombreuses subtilités pour la formulation des vœux. Ne pas les maitriser peut induire de se tromper dans la formulation de ses vœux d’orientation ce qui peut avoir des conséquences désastreuses puisque l’élève peut se retrouver sans formation à l’issue de l’obtention de son Bac. 

Les élèves doivent donc être extrêmement bien informés, ce qui n’est malheureusement pas toujours bien le cas. Cette étape n’est donc pas simple et a le plus souvent pour effet de démotiver les élèves qui finissent par formuler des vœux contraints par dépits. 

Votre ado est en Terminale ?

Evitez tous les pièges dans Parcoursup en consultant nos articles

Filières et poursuite d'études, les pièges à anticiper

Sans en avoir réellement conscience, lorsque les élèves intègrent une filière en fin de 3ème, cela a des conséquences en matière de poursuite d’étude.

1 – Un élève qui s’est engagé dans une filière « générale » devra presque obligatoirement poursuivre ses études après le bac afin de valoriser son diplôme. Effectivement, si l’élève souhaite intégrer le marché du travail après son Bac il rencontrera le plus souvent plus de difficultés à trouver un emploi qu’un élève issu d’un CAP ou d’un Bac pro

Sa filière valide un champ de connaissances scientifiques dites générales, mais l’élève n’a validé aucune réelle compétence professionnelle contrairement aux élèves ayant choisi la voie professionnalisante.

2 – A l’inverse intégrer certaines écoles (de commerce ou d’ingénieur par exemple) est le plus souvent réservé à des élèves issus de filière générale car ils ont exploré un champ de connaissances plus approfondi. Ils ont donc les pré-requis pour réussir dans ces cursus. 

Les élèves ayant choisit la voie professionnelle ou technique peuvent poursuivre leurs études post-bac dans n’importe quel cursus, mais selon leur parcours ils devront effectuer ce que l’on appelle des « passerelles » pour y parvenir. 

Chaque élève reste le premier moteur de son projet et de sa réussite !!

Il n’y a donc pas une trajectoire idéale mais bien des trajectoires adaptées. Les élèves doivent donc choisir les orientations et filières qui leurs sont le plus adaptées. 

Prendre du temps pour faire ces choix est indispensable pour réussir à faire les bons choix à ces étapes clés.