gérer la charge mentale
Émotions

2 solutions pour gérer la charge mentale✅

La charge mentale touche 8 femmes sur 10 selon un sondage IPSOS de 2018 et en 2020 elle est définit par le Larousse comme « le poids psychologique que fait peser la gestion des tâches domestiques et éducatives engendrant une fatigue physique mais surtout psychique ». 

Selon cette même définition elle concerne avant tout les personnes qui travaillent. On vous propose 2 solutions pour gérer la charge mentale car derrière l’expression populaire se cache aussi un processus neurobiologique qui peut nous toucher que nous travaillons ou pas et à ne pas prendre à la légère. 

En effet; dans les pires cas, la charge mentale mène au burn-out professionnel ou familial. 

Gérer la charge mentale : savoir l'identifier

Quand le cerveau est saturé

D’un point de vue neurobiologique, la charge mentale se caractérise par une saturation cognitive.

La cognition est l’ensemble des processus mentaux qui mettent en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage, l’intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou encore l’attention. Ainsi, lorsque l’on souffre de charge mentale, le cerveau sature et un conflit se crée entre notre mental et notre capacité à réfléchir, résonner, nous organiser … 

A cela s’ajoute les effets du stress qui devient chronique et qui s’attaque à notre métabolisme. Le stress chronique est affaiblissant contrairement au stress aigu qui est mobilisateur. Ce stress nous fait sécréter sans interruption les hormones qui nous maintiennent en état d’alerte. 

Cette exposition au stress chronique diminue le taux de glucose, les cellules ne sont plus nourries et se fragilisent. La structure de notre cerveau se modifie avec dans les pires cas, la diminution de l’hippocampe et des régions qui lui sont associées.

Les symptômes de la charge mentale

On peut identifier la charge mentale à travers différents symptômes. Vous pouvez rencontrer des troubles de la concentration et de la mémoire plus ou moins forts et répétés. Vous pouvez aussi être anxieux(se), dans un état de très grande irritabilité et enfin manquer de motivation et d’esprit d’initiative. 

Procrastiner ou se sentir au ralentit fait aussi partie des symptômes de la charge mentale. Ce sont les premières alertes du cerveau pour nous dire de prendre un peu de temps pour faire le vide. C’est bien souvent en n’écoutant pas ces premières alertes que finit par arriver le burn-out professionnel ou familial.

2 solutions pour gérer la charge mentale

Vous l’avez compris, la charge mentale résulte de toutes nos responsabilités personnelles et professionnelles qui s’additionnent et nous surchargent. Ces responsabilités provoquent un stress qui s’installe et nous entraîne dans un mauvais schéma.

Pour vous aider à gérer la charge mentale, on vous propose 2 solutions à mettre en place.  Vous allez voir c’est très simple et gratuit !

Gérer la charge mentale c'est gérer son temps

On apprend à gérer le temps

La charge mentale a aussi un rapport avec le temps qui s’écoule. On se sent surchargé(e) mentalement car on a toujours le sentiment de manquer de temps ou de courir après le temps. Ce sentiment de course continue sature le cerveau, et c’est là qu’il vous faut reprendre le contrôle du temps ! 

Gérer la charge mentale

1ère solution pour gérer la charge mentale

On range son habitation ...

Alors vous allez vous demander si on ne vous rajoute pas un peu de charge mentale plutôt que de la diminuer ? Et il est vrai que cette première solution peut sembler paradoxale.

Pourtant trier, ranger, classer, jeter ce que vous n’utilisez plus ou qui est cassé… est la première étape idéale pour lutter durablement contre la charge mentale. En faisant votre grand ménage – rangement de printemps vous agissez de plusieurs façons.

D’une part vous envoyez un message positif à votre cerveau car il aime bien quand les choses sont rangées, cela le rassure. Notre cerveau traite les informations en permanence, un environnement désordonné ajoute des informations inutiles à traiter en plus. Ranger son habitation c’est donc alléger la charge de travail pour son cerveau et alléger notre sentiment de « trop de choses à faire ».

D’autre part, une fois que tout sera rangé et à sa place, vous gagnerez énormément de temps pour les tâches domestiques. Vos enfants pourront s’impliquer plus volontiers dans les tâches domestiques car cela sera tout simplement plus facile pour eux. Ils gagneront en autonomie et pourront moins utiliser de bons vieux prétexte comme « je sais pas où ça se range » pour ne pas vous aider !

... Pièce par pièce

Pour ne pas faire de ce grand ménage une corvée insupportable on vous recommande de commencer à le faire pièce par pièce. Vous le faites avec vos enfants dans leurs espaces de vie (chambre, salle de jeu…) et avec votre conjoint(e) vous vous chargerez des autres espaces de votre habitation. 

Dans chaque pièce vous pouvez aussi en profiter pour mettre en place des petites solutions pour rendre l’espace plus fonctionnel. De nombreuses solutions (qui peuvent même être gratuites si vous pratiquez le upcycling) comme l’ajout d’une étagère, d’une penderie, ou de tout autre solution d’aménagement, permettent par la suite de gagner du temps pour les tâches domestiques mais aussi pour les tâches administratives qui peuvent également s’avérer être chronophages. 

Pour en savoir plus sur le rangement et découvrir des solutions pour toutes les pièces de la maison, on vous recommande sans hésiter des chaines You Tube gratuites comme The Home Edit ou Marie Kondo !

2ème solution pour gérer la charge mentale

On répartit les tâches en famille

Les tâches domestiques doivent être réparties entre tous les membres de la famille et les tâches éducatives et administratives doivent se répartir équitablement entre les deux conjoints(e)s. En effet, pour gérer la charge mentale il vous faut reprendre le contrôle du temps et la division équitable de tâches familiales sera une source concrète de gain de temps pour vous.

Avec les enfants et les ados ...

On n’hésite pas à faire un planning qu’on affiche sur le frigo où vous avez divisé tous(tes) ensemble les tâches à effectuer. 

Pour aider les enfants et les ados à participer de manière volontaire (sans quoi le partage des tâches risque de pas durer dans le temps), on vous propose de faire un petit jeu avec eux – elles pour les aider à s’apercevoir que ce sont de toutes petites actions qui peuvent vraiment changer positivement le climat à la maison.

Ce petit jeu consiste à lister toutes les tâches domestiques de votre habitation (ménage, animaux, plantes, rangements, jardin…). Chacun(e) choisit dans un premier temps les tâches qu’il – elle préfère faire. Si votre enfant ou ado a choisi ses tâches, vous observerez qu’il – elle les fera réellement, ce qui vous soulagera durablement et lui permettra de s’autonomiser.

Ensuite vous chronométrez ou vous avec eux – elles toutes ces tâches. Combien de temps pour vider un lave-vaisselle ? Passer l’aspirateur ? Arroser les plantes ? Cet étape est particulièrement utile pour les aider à se rendre compte que de nombreuses tâches prennent en réalité très peu de temps. 

C’est l’addition de toutes ces tâches qui génère le surmenage mais si elles sont divisées, ce ne sont finalement la plupart du temps que des petites tâches rapides à réaliser. 

Cet exercice peut aider vos enfants / ados à mieux comprendre votre charge mentale car elle est représentée par un temps concret. Cela va aussi rassurer vos enfants / ados sur cette nouvelle organisation et va lui permettre de participer aux tâches plus facilement.

Avec votre conjoint !

Une évidence qui n’est pourtant pas représentative de ce que vivent les couples en France. En effet, les tâches éducatives, domestiques et administratives restent essentiellement à la charge des femmes. 

Pour vous aider à aborder ce sujet avec votre conjoint on vous invite à lui faire lire notre Sorori-book ! Un ebook fait par des femmes pour les femmes mais où on a aussi donné la parole aux hommes. Ainsi vous pourrez aborder avec votre conjoint la partie du Sorori-book sur la charge mentale et ouvrir un dialogue pour établir plus de parité si ce n’est pas le cas !

Gérer la charge mentale trouve une première source dans le partage des tâches tout simplement.

C'est à vous !

Maintenant à vous de mettre en place chez vous et en famille une organisation anti charge mentale 2.0 ! Une organisation qui vous permettra de gérer la charge mentale en disposant déjà de plus de temps. 

De nombreuses autres solutions peuvent vous aider à gérer la charge mentale comme le yoga, la méditation, le sport, les loisirs créatifs,  qui offrent un moment de vide mental et de régénération cérébrale. Ou encore le travail sur l’estime de soi pour devenir un petit peu moins perfectionniste et apprendre le lâcher-prise.

Des problèmes de communication en famille ?

Découvrez les articles de notre blog où vous trouverez des solutions pour chaque problème