comment faire face à la rumeur
Émotions, S'épanouir à l'école, S'épanouir dans sa carrière

Faire face à la rumeur, les réponses à 5 questions

Avec l’avènement des réseaux sociaux, le phénomène de rumeur ou de réputation prend de plus en plus d’ampleur. Des phénomènes possiblement destructeurs pour celui ou celle qui les subissent, et qui nous montre également le fort manque de bienveillance et d’intelligence émotionnelle dans des circonstances collectives.

Alors comment faire face à la rumeur lorsque vous en êtes l’objet ? On vous dit tout en cinq minutes de lecture car même si on pense souvent que ça n’arrive qu’aux autres, faire face à la rumeur n’est pas à prendre à la légère. On peut donner l’exemple de la célèbre youtubeuse Léna Mahfouf qui depuis des mois subit régulièrement des rumeurs et du harcèlement depuis les réseaux sociaux.

1. C’est quoi une rumeur ?

Selon la définition du dictionnaire la rumeur est un bruit, une nouvelle de source incontrôlée qui se répand. La rumeur c’est les « on dit » à propos d’une personne de la part d’autres personnes qui le plus souvent ne la connaissent même pas en vrai. A la base d’une rumeur, il peut y avoir des faits qui se sont produits mais une rumeur peut aussi être inventée dans l’intention de se moquer et de nuire.

Des faits, des mauvais ressentis et des émotions négatives ont amené à un conflit, une frustration, un malaise, entre une ou plusieurs personnes, chacun(e) donne ensuite sa version des faits à son entourage. C’est le point de départ de la rumeur.

En effet, l’histoire est ensuite racontée, marquée à chaque fois par les ressentis émotionnels des un(e)s et des autres, dès lors les faits sont déformés. Ensuite, la rumeur se déploie à partir du moment où plusieurs personnes s’attachent à diffuser ces fausses informations.

La personne qui subit la rumeur se retrouve catégorisée avec une « étiquette », bien souvent nourrie par des faits qui sont faux, sortis de la réalité, sortis de leur contexte voire sans aucun fondements réels.

La rumeur fait partie des formes de harcèlement car bien souvent, d’autres incivilités découlent de la rumeur comme :

  • les gens qui vous contacte pour des motifs étranges, sans réels fondements, déplacés ou incohérents, alors que vous ne les connaissez pas
  • les réflexions « l’air de rien » qui évoque la rumeur pour vous blesser
  • l’utilisation de la rumeur comme moyen de pression : « si tu ne fais pas ce je veux je diffuserai la rumeur et je la confirmerai »

Une rumeur donne juste un prétexte gratuit aux gens pour nuire « sans avoir mauvaise conscience ». Alors comment faire face à la rumeur lorsqu’on la subit ? Comment garder votre personnalité quand on essaye de vous mettre dans une case ? Sur qui compter si vous devez faire face à la rumeur ?

pourquoi une rumeur se diffuse

2. Faire face à la rumeur, c’est facile ?

Faire face à la rumeur est complexe car dans ces circonstances, viennent se mêler différentes émotions négatives qui peu à peu font toujours voir le verre de plus en plus à moitié vide. Les sentiments d’injustice, de trahison, de colère, d’impuissance, sont des sentiments destructeurs si on ne s’en inquiète pas.

En outre, le principe de la rumeur étant de se répandre, comme un virus, elle se diffuse partout, dans l’entourage proche comme dans l’entourage éloigné, voire même avec les réseaux sociaux, très éloignés. La rumeur donne aussi naissance au harcèlement, puisque les lanceurs et diffuseurs de rumeurs ayant peu d’intelligence émotionnelle, ils peuvent avoir tendance à s’engouffrer dans leur déviance.

Arrêter une rumeur s’avère impossible puisqu’à moins de disposer de preuves concrètes et réelles de l’intention de nuire pour déposer une plainte pour harcèlement, vous ne pourrez stopper le chemin de ce mauvais message qui s’infiltre autour de vous comme de l’eau dans une fissure.

3. Une rumeur est faite pour nuire ?

Soyons clair, une rumeur a pour seul objectif de nuire. Les rumeurs sont faites pour entacher votre honneur, votre dignité, votre réputation, votre confiance en vous. Les faiseurs et diffuseurs de rumeurs sont semblables à des agresseurs et leurs objectif est de vous discréditer, c’est-à-dire de vous faire perdre tout crédit auprès de votre entourage ou des autres.

Dans les lignes précédentes on vous indiquait qu’il est impossible de faire taire une rumeur est c’est aussi en cela qu’elle est nuisible. En effet, si les faiseurs et diffuseurs de rumeurs souhaitaient connaitre la vérité sur votre histoire, votre personnalité, ils ne diffueraient pas de fausses informations sur vous, mais ils viendraient plutôt vous parler et dialoguer pour éclaircir leurs questionnements.

C’est ce que fera toute personne bien intentionnée vis-à-vis de vous elle cherchera à savoir votre version des faits ou bien elle n’attachera pas plus d’importance aux rumeurs qu’à ce qu’elle constate de vous dans la réalité.

4. Quel est le profil psychologique des faiseurs de rumeurs ?

Les individus qui parlent des autres le font car ils ont des difficultés à se confronter à leurs propres problèmes, peurs et frustration. Il est plus facile de transposer ses peurs ou sa colère sur autrui plutôt que d’affronter les siennes car cela demande de « mettre son égo » de côté pour faire preuve d’empathie et de courage, ce que les diffuseurs de rumeurs n’ont pas.

Une personne bienveillante et bien intentionnée ne se fie pas ou ne diffuse pas de rumeur. Les personnes qui se basent sur une rumeur pour juger une autre personne sans même la connaitre manque fortement d’intelligence émotionnelle.

Le manque d’intelligence émotionnelle dans la diffusion de la rumeur, s’observe aussi car on retrouve dans ces comportements de groupe, un biais cognitif connu. Celui qui nous pousse à croire que plus un grand nombre de personne dit la même chose, plus c’est vrai. Même si ça ne l’est pas. C’est une forme de « stupidité collective ».

Les personnes qui participent à une rumeur le font aussi car elles ont peur d’être exclues d’un groupe, ou bien elles veulent être toujours plus reconnues dans ce groupe. Elles pensent que « surfer » sur la rumeur les aidera à atteindre cet objectif. La rumeur fédère entre eux les faiseurs et diffuseurs de rumeurs, ainsi la rumeur est entretenue car ils se donnent alors de la contenance entre eux.

5. L’idéal pour faire face à la rumeur ?

L’idéal pour faire face à la rumeur est de l’ignorer. La rumeur est douloureuse car elle vous détermine comme quelqu’un que vous n’êtes pas, ou du moins pas de la façon dont on vous décrit. Face à la rumeur on peut donc être tenté(e) d’essayer de la faire taire, ce qui ne sert absolument à rien.

En effet, le problème de la rumeur indique aussi que certaines personnes ne vous apprécient pas, n’apprécient pas les personnes comme vous puisqu’elles ne parviennent pas à faire preuve d’empathie vis-à-vis de vous. Alors à quoi bon essayez de faire voir votre valeur ou de vous justifier auprès des personnes empreintes d’un tel préjugé sur vous ?

Vous vous connaissez, vous connaissez la vérité sur votre vie personnelle, mieux que les autres. Si vous êtes débordé(e) par des doutes, rapprochez vous de personnes bienveillantes à votre égard qui sauront vous rassurer sur le fait que ce qu’on raconte de vous ne doit pas vous déterminer.

Vous connaissez votre vérité et c’est bien le plus important car vous avez votre conscience avec vous, ce que n’ont pas les faiseurs et diffuseurs de rumeurs. Prenez même le bon côté des choses : la rumeur vous aide à trier les personnes bonnes pour vous et celles qui sont toxiques dans votre entourage.

En effet, les personnes bonnes pour vous ne vous jugeront pas selon les dires de la rumeur. Elles ne vous feront pas de réflexions avec des sens cachés, elles ne se moqueront pas de vous, elles ne vous contacteront pas avec « de mauvaises intentions » via les réseaux sociaux et enfin, leurs attitudes vis-à-vis de vous seront saines et claires.

comment faire face à la rumeur, les réponses à vos questions

Faire face à la rumeur aide cependant à observer que des fonctionnements en vous sont à changer. Faire face à la rumeur permet de se concentrer sur ses propres blessures émotionnelles pour les guérir et apprendre à s’entourer de personnes bienveillantes autour de vous. Ainsi cette épreuve vous aidera à grandir et à devenir une version de vous-même qui opte pour la trajectoire du bien-être.