les dangers des technologies immersives
Émotions, S'épanouir à l'école, S'épanouir dans sa carrière

Technostress (2/2) : les dangers des technologies immersives

Nous avions consacré un premier volet de cet article aux dangers des réseaux sociaux, à présent ce sont les dangers des technologies immersives que nous allons vous présenter. A la fois véritable point d’entrée dans un futur 2.2, ces technologies ont aussi des effets sur nos systèmes émotionnels à ne pas négliger. Alors quels sont les dangers des technologies immersives ? On les aborde avec vous sans attendre.

C’est quoi les technologies immersives ?

Les technologies immersives ont pour objectif de plonger, simuler, mettre en situation un(e) utilisateur(ice) dans un environnement numérique avec lequel il peut interagir. Les technologies immersives utilisent les capacités sensorielles et motrices car dans un environnement numérique immersif, on utilise la vue et on réalise des mouvements physiques.

Pour développer la technologie immersive, il faut que trois technologies soient associées :

  • la réalité augmentée : c’est tout ce qu’on additionne au cadre réel, par exemple les filtres qu’on ajoute à une photo, une vidéo …
  • la réalité virtuelle : elle est possible grâce à des casques de réalité virtuelle qui diffusent des images de synthèse et plongent dans une expérience immersive
  • la réalité mixte : elle mélange la réalité virtuelle et le réel, lorsque par exemple le décor est réel mais que viennent s’y ajouter des éléments interactifs visuels et numériques.

Cette ambivalence entre le virtuel et la réalité n’est pas sans risques. En effet, les dangers des technologies immersives existent bel et bien, on les évoque avec vous dans la suite de l’article.

Quels sont les dangers des technologies immersives ?

Une mauvaise utilisation des technologies immersives, c’est à dire une utilisation accrue, ou menée de manière seul(e), isolé(e) peut conduire à des graves nuisances émotionnelles et physiques. Voici la liste des pires dangers des technologies immersives.

1. La diminution de certains sens au profit de la vue seulement

Cela a pour effet de déséquilibrer nos systèmes sensoriels et de « fausser » les informations reçues ensuite dans la vie réelle. Cela accroit l’intelligence visuelle au détriment des autres intelligences, ce qui impacte négativement les fonctionnements cognitifs et les capacités d’adaptation à long terme.

2. La diminution des ressentis émotionnels dans la vie réelle

En effet, les technologies immersives nous poussent à une plus forte intensité émotionnelle que dans la vie réelle. La réalité augmentée participe d’autant plus à ce phénomène puisque son concept est justement d’intensifier les effets visuels.

Ainsi la vie réelle peut sembler inintéressante ou fade après une trop longue expérience immersive. C’est un des pire dangers des technologies immersives puisque cette diminution des ressentis émotionnels dans la réalité peut plus facilement engendrer des phénomènes d’addiction.

3. La perte de repères biologiques, un danger à ne pas négliger

La faim, la soi, le besoin de dormir font partie des besoins physiologiques, c’est-à-dire des besoins fondamentaux pour que nous puissions vivre. Une utilisation trop accrue des technologies immersives, comme pour les jeux vidéos, « atténue » les messages essentiels de notre corps. C’est ainsi que l’on peut passer des heures à jouer à un jeu vidéo en oubliant même que l’on a faim.

Avec les technologies immersives, ce risque est encore plus important puisque comme la stimulation virtuelle est immersive, elle pousse d’autant plus à perdre les repères avec la vie réelle.

4. L’addiction à l’instantanéité

L’instantanéité qu’offrent les écrans est une source de dysfonctionnement dans le développement psychologique chez les enfants. Elle empêche l’apprentissage de la gestion des états de frustrations ainsi que du développement de valeur indispensables en société comme la patience.

Une utilisation trop régulière des technologies immersives pourra tendre aux mêmes genres de phénomènes chez les adultes et jeunes adultes. Dès lors cette addiction à l’instantanéité engendre un cercle négatif dans la vie réelle, car l’utilisateur(ice) de ces technologies risque de ressentir toujours plus de déception dans son quotidien.

quels sont les dangers des technologies immersives

Il n’existe que des dangers des technologies immersives ?

Vous l’avez compris, avec les technologies immersives, tout est amplifié ou fait pour accéder à une réalité plus « facile d’accès ». Cet effet de leurre constitue évidemment bien des risques pour l’équilibre émotionnel, physique et psychologique, essentiellement si l’utilisation des technologies immersives est mal gérée.

La démocratisation des casques de réalités virtuelles constitue donc un danger puisque les utilisateurs(ices) risqueront de tomber dans une addiction encore plus accrue que celle que l’on peut observer à travers la pratique des jeux vidéos.

Les dangers des technologies immersives résident dans l’utilisation qu’on en fait car elles comportent néanmoins de nombreux avantages indéniables.

Elles ont aussi la capacité d’apporter des solutions à de nombreuses problématiques. En effet, les technologies immersives permettent par exemple de :

  • vaincre les phobie et participer à augmenter la réussite des thérapies comportementales
  • mieux vivre les expériences sociales à distance comme les formations, cours …
  • limiter l’usage de certaines industries polluantes comme les moyens de transport

Ainsi, comme pour tout nouvel outil technologique, ce qui est dangereux ce n’est pas l’outil en soi mais l’utilisation qu’on en fera.