ressources humaines
S'épanouir dans sa carrière

Ressources humaines : bien-être et productivité au programme !

En matière de Gestion des Ressources Humaines, la France est une mauvaise élève. Pourtant, bien-être et productivité peuvent s’entendre.

Dans cet article on vous explique comment l’intelligence émotionnelle en situation professionnelle améliore à la fois le bien-être et la productivité. De quoi intéresser aussi bien les gestionnaires en ressources humaines que les salariés eux-mêmes !

Ressources Humaines et intelligence émotionnelle

De nombreuses grandes entreprises, notamment américaines, s’engagent dans des démarches pour améliorer les contextes professionnels. La Gestion des Ressources Humaines est un des domaines de gestion qui connait aujourd’hui le plus d’évolutions. 

Aussi bien par l’évolution des méthodes de management agiles, que par les restructurations des espaces de travail. On veut se sentir bien au travail et les entreprises ont compris que c’est comme cela qu’elles peuvent vous aider à améliorer votre productivité.

Mauvaise note en France

Actuellement en France, des rapports indiquent une augmentation des risques psycho-sociaux liés au travail. Les travailleurs sont plus stressés et cela a de multiples conséquences. 

On constate à la fois des risques de baisse de la productivité ou des problèmes d’absentéismes dans les entreprises. On observe également une augmentation des risques psycho-sociaux, tels que le burn-out, la charge mentale ou le technostress !

Cette augmentation du stress a différents facteurs : l’environnement de travail, les conditions, les interactions avec les collègues de travail et les relations avec la hiérarchie.

En France, malgré les dernières réformes en matière de Santé et Sécurité au travail (réforme du CSE en 2019) c’est parfois un cumul des différents facteurs de mal-être que l’on retrouve

 

Pas étonnant que les indicateurs soient au rouge en matière de GRH.

 

Manager autrement

Des recherches montrent que l’utilisation de l’intelligence émotionnelle en entreprise lorsqu’elle est bien exploitée offre une augmentation du QI collectif. Cela signifie qu’un service, un groupe mobilisé autour d’un projet, aura une meilleure appréciation logique des situations. Il sera à même de trouver des solutions de façon plus autonome et à être plus productif

Cela peut s’expliquer à travers deux grands aspects de l’intelligence émotionnelle. Le salarié dans un contexte positif est déjà lui-même capable d’accroitre ses capacités professionnelles

Par ailleurs l’intelligence émotionnelle favorise très fortement la communication positive entre les individus. Cela permet lorsqu’un projet est en cours de réalisation, de limiter des risques et vulnérabilités dues aux interactions entre les acteurs du projet. C’est un des leviers des nouvelles méthodes dites « agiles ».

Des entreprises émergent un peu partout en France proposant des solutions aux entreprises pour favoriser la communication et les interactions positives dans l’entreprise au cœur de la gestion des ressources humaines. Ce service aux entreprises est parfois proposé par les pépinières d’entreprise des CCI.  

La preuve ici que dans la réalité du terrain, nous avons besoin de contextes et d’environnement de travail positifs pour être plus productifs. 

 

Se protéger des risques liés au travail

Même si des changements sont opérés, ils sont souvent long à se formaliser. Aussi, dans un contexte ou l’épanouissement du salarié dans l’entreprise peut-être mis de côtés, se prémunir face aux contextes négatifs reste le meilleur atout. 

Un individu en situation professionnelle qui a été formé à l’utilisation de son intelligence émotionnelle a plus de chance de bien gérer ses émotions pour en faire un atout plutôt qu’une contrainte. 

C’est comme cela que l’individu accroit un rayonnement positif. Il a plus de chance de favoriser des interactions efficaces et sereines. Par ailleurs il sera plus à même de solutionner, agir et concrétiser. 

Ce sont tous ces éléments qui constituent une trajectoire de carrière positive. Vous pouvez ainsi maximiser les opportunités car vous n’êtes plus soumis au poids de votre mal-être.

L’individu en situation professionnelle formé à l’utilisation de l’intelligence émotionnelle sera moins soumis à des évènements disqualifiants. Il sera aussi plus à même de faire les bons choix pour son évolution professionnelle et son bien-être.

Vous voulez réussir votre carrière ?

Parcourez les articles de notre catégorie s'épanouir dans sa carrière

Vous voulez en savoir plus sur l'intelligence émotionnelle et les ressources humaines ?

Découvrez cette vidéo d’un extrait de conférence de la Nuit de l’entreprise, où Daniel Goleman nous parle de ressources humaines, d’intelligence émotionnelle et de productivité !