augmenter l'intelligence grâce à 40 astuces
Émotions, S'épanouir à l'école, S'épanouir dans sa carrière

Plus de 40 astuces pour augmenter l’intelligence (1/2)

Vous vous questionnez pour savoir comment il est possible d’augmenter l’intelligence ? Sachez que l’intelligence est comme tout, si on s’y intéresse et qu’on la fait travailler, on progresse. Mais comment peut-on faire travailler son intelligence sans que cela ne nous rappelle le fardeau des bancs d’école ? Dans cet article, en deux volets, spécial « intelligence », vous trouverez des tests, des infos et surtout plus de 40 astuces pour devenir un(e) pro de l’intelligence !

Comment mesurer l’intelligence ?

L’intelligence se mesure de plusieurs façons. Ainsi pour augmenter l’intelligence il faut se consacrer aux différentes formes d’intelligences à notre actif.

Il existe tout d’abord le QI, qui est la mesure de l’intelligence la plus reconnue et utilisée dans notre société. Elle représente de manière simplifiée, le ratio entre l’intelligence logique et l’intelligence verbale. Ces deux intelligences correspondent aux intelligences scolaires.

Les intelligences scolaires font parties de intelligences multiples. Les intelligences multiples se distinguent du QI car elles ne sont pas mesurées pour apprécier un niveau d’intelligence mais plutôt pour apporter un classement de nos formes d’intelligences dominantes. Elles sont au nombre de huit et elles nous donnent des informations sur nos capacités innées et celles que nous avons développé ou au contraire refreiné.

Chacune des intelligences correspond à des activités cérébrales bien précises, on vous en parle dans la suite de cet article. Lorsqu’on veille à faire faire « de la gymnastique » régulièrement à ces huit intelligences, cela accroit naturellement les capacités cognitives, et ainsi l’intelligence globale.

Faites le test des intelligences multiples

Enfin, dans les mesures de l’intelligence, on retrouve également l’intelligence émotionnelle qui permet de connaitre nos aptitudes émotionnelles, sociales, et d’adaptation. L’intelligence émotionnelle détermine aussi notre capacité de résilience, c’est-à-dire, notre capacité d’adaptation aux situations auxquelles nous sommes confronté(e)s pour savoir y faire face et maintenir le cap du bien-être.

Mesurez votre niveau d’intelligence émotionnelle

Comment augmenter l’intelligence significativement ?

Maintenant que vous observez plus distinctement ce qu’on entend derrière la notion d’intelligence, voici nos astuces par intelligence. Elle sont faciles à mettre en place et elles augmenteront à coup sur :

  • votre esprit d’analyse
  • votre sens logique
  • votre flexibilité cognitive
  • votre résilience

Augmenter l’intelligence aide aussi à combattre :

  • les biais cognitifs qui nous enferment dans des mauvais schémas de fonctionnement
  • la peur
  • le stress
  • les blessures émotionnelles

Sans plus attendre voici tout ce que vous devez savoir pour augmenter toutes vos formes intelligences, ainsi que des dizaines d’astuces pour faire travailler chaque intelligence de façon ludique.

1. Améliorer l’intelligence verbale

Le premier réflexe à développer pour augmenter l’intelligence est de développer son intelligence verbale et grammaticale. L’intelligence grammaticale correspond à la sensibilité aux mots, aux sons et aux différentes fonctions du langage.

Elle s’active grâce à de nombreuses aires cérébrales :

  • Le cortex frontal et le cortex temporal traitent les verbes et les noms
  • Le gyrus angulaire et temporal supérieur de l’hémisphère gauche perçoit et analyse les sons du langage dès 3 mois

Les aires dédiées au langage interagissent avec les sens de l’audition, de la vue et les mouvements. L’intelligence verbale est indispensable car elle permet de s’exprimer, de communiquer mais aussi de traduire et comprendre le monde qui nous entoure et les autres.

5 astuces pour augmenter l’intelligence verbale

astuces pour augmenter l'intelligence verbale

Voici des astuces faciles à adopter en « petits réflexes » pour augmenter l’intelligence verbale petit à petit au quotidien :

1) Ecrire sur du papier ! Un poème, des paroles de chansons, vos ressentis, vos pensées … Cette astuce a plusieurs bénéfices. Elle augmente l’intelligence verbale à travers l’écriture et en outre elle permet d’exprimer ses émotions, une des compétences à acquérir pour devenir un(e) pro de l’intelligence émotionnelle

2) Faire des jeux avec des mots : mots mêlés, mots croisés, mots fléchés, scarbble … Cherchez des thématiques qui vous plaisent pour jouer avec des mots qui vous évoquent des émotions positives. Cette gymnastique ludique et régulière vous permettra d’augmenter l’intelligence verbale en plus de votre sens logique et d’analyse.

3) Ecouter des chansons que vous appréciez en prenant le temps de vraiment écouter les paroles. A travers cette astuce on recherche à nouveau deux bénéfices : augmenter l’intelligence verbale grâce à l’écoute auditive, et également à générer des ressentis positifs grâce à des mélodies qui vous apaisent et vous évoquent du bien-être.

4) Lire, même uniquement des magazines ou livres sur des sujets qui vous passionnent, quels qu’ils soient, mais lisez pendant au moins 1 heure au minimum par semaine. Si vous prenez le temps de choisir des supports de lecture dont les contenus vous intéressent (l’histoire d’une personnalité que vous appréciez, un sujet qui vous passionne, un sujet qui vous intrigue), une heure vous semblera rapidement peu, et la lecture est un moyen incroyablement efficace pour booster son intelligence verbale.

5) Regarder et écouter des films, séries, reportages … dans une autre langue que sa langue maternelle. Cet exercice est utile car il permet au passage d’apprendre ou de se perfectionner dans une autre langue, tout en augmentant la flexibilité mentale ( le cerveau doit contourner les chemins réflexes habituels pour comprendre ce qu’il entend) et l’intelligence liée au langage.

2. Augmenter son sens de la logique

Le sens de la logique est relatif à l’intelligence logico-mathématique. Celle-ci nous permet de manipuler les nombres et de suivre un raisonnement logique.

Elle s’active grâce à trois zones du cerveau :

  • Le cortex pariétal qui correspond à la partie qui traite le sens des nombres
  • Le réseau fronto-pariétal qui permet le raisonnement logique, les déductions et les syllogismes (un type de raisonnement logique)
  • Le cortex préfrontal assure aussi les raisonnements logiques, permet de distinguer nombre et taille et analyse les pièges logiques

L’intelligence logico-mathématique est celle qui nous aide le mieux à combattre nos biais cognitifs. Ces biais nous enferment bien souvent malgré nous dans des raisonnements qui ne nous correspondent pas profondément en réalité. Ainsi augmenter l’intelligence logique permet naturellement de faire de meilleurs choix.

5 astuces pour augmenter l’intelligence logique

astuces pour augmenter l'intelligence logique

Augmenter son sens logique peut se faire autrement qu’en faisant des mathématiques, même si ceux-ci restent le moyen incontestable pour devenir un génie de cette intelligence, voici quelques astuces pour devenir toujours plus logique :

1) Planifier les semaines à l’écrit sur un emploi du temps. Planifier a deux avantages : d’une part cela aide à faire travailler sa logique à travers le sens de l’organisation mobilisé pour planifier. En outre cela libère de la place dans la mémoire prospective, celle qui retient les choses à faire. Cela permet de « libérer » le cerveau pour qu’il se consacre plus sereinement à d’autres tâches ou apprentissages. Logique !

2) Faire un puzzle. Cette activité est un moyen de travailler l’intelligence logique : on raisonne pour assembler les bons éléments entre eux, mais elle permet également de « se vider l’esprit ». L’esprit occupé à analyser et déduire « ne pense pas », ce qui offre un excellent temps de repos cérébral, indispensable pour augmenter l’intelligence sans épuiser le cerveau.

3) Classer, trier, ranger … A chaque fois que vous vous adonnez à une activité de tri ou de rangement, votre intelligence logique entre en action pour vous permettre d’accomplir vos tâches. Ranger et trier augmente l’intelligence tout en offrant l’opportunité d’avoir un environnement clair et allégé qui aide le cerveau à ne traiter que les informations utiles.

4) Faire des escape – games, des jeux de logiques, résoudre des énigmes ... Tous les jeux à base de raisonnement, d’enquête, d’intrigues ou de déduction sont excellents pour accroitre le sens logique tout en passant un moment agréable et ludique. Ces activités faites régulièrement pourraient même vous réconcilier avec les nombres et les mathématiques une fois que vous y aurez pris goût. En effet, le cerveau adore résoudre les énigmes car cela envoie quelque sorte un message sécurisant « je sais résoudre un problème » donc « je sais me protéger ».

5) Faire du calcul mental dès que vous en avez l’occasion. Le calcul mental au quotidien intervient souvent pour des petits nombres. On calcule une réduction, une somme de prix, un nombre d’invités, des mesures d’ingrédients pour une recette. Bien souvent on prend l’habitude de calculer avec la calculatrice de son smartphone, même pour des petits calculs. Ce petit effort d’abandonner la calculatrice est un moyen facile d’augmenter l’intelligence logique et vous constaterez à l’usage, que cela vous fera aussi gagner du temps dans votre vie.

3. Développer sa capacité auditive

Continuons à vous en apprendre plus sur vos formes d’intelligence, cette fois-ci avec l’intelligence auditive et musicale. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’intelligence auditive ne réside pas seulement dans la traduction des sons ou le sens musicologique. L’intelligence auditive est aussi en lien avec les rythmes et les fréquences.

Les aires du cerveau qui interviennent pour assurer nos capacités auditives sont :

  • Le lobe temporal supérieur et postérieur qui permet de distinguer les timbres (c’est-à-dire la qualité particulière d’un, exemple le timbre de la voix)
  • Le cortex frontal permet de battre la mesure, d’anticiper et de résoudre des attentes musicales
  • Le cortex auditif primaire (gyrus de Heschl) permet de distinguer les hauteurs de sons et d’analyser les mélodies
  • Le noyau cochléaire, le tronc cérébral et le cervelet permettent d’écouter les sons et de battre la mesure
  • L’hippocampe, siège des émotions, sert quant à lui à la mémorisation et la restitution des mélodies

L’intelligence auditive est indispensable car elle permet de mieux distinguer son environnement, de mieux traduire toutes les nuances significatives à un son. Elle aide ainsi à tout simplement mieux traduire et comprendre le monde qui nous entoure. Cela a pour effet de « rassurer le cerveau » car ne perdez pas de vue que l’hippocampe, le siège des émotions dans le cerveau, agit aussi sur la mémoire. Ainsi augmenter l’intelligence auditive accroit notre capacité de mémorisation.

6 astuces pour augmenter l’intelligence auditive

astuces pour augmenter l'intelligence musicale

1) Faire des blinds tests. Ce jeu ludique qui consiste à reconnaitre une chanson ou un morceau de musique dès les premières notes est une excellente gymnastique pour « réveiller » votre intelligence auditive. Aujourd’hui des explications existent pour jouer rapidement. Ce jeu idéal en groupe est aussi l’occasion de moments de partage bons pour les émotions.

2) Faire des karaoké, chanter sous la douche … Même si vous avez le sentiment de chanter comme une casserole, ce n’est pas grave, chantez ! Le chant émet des vibrations internes positives pour le corps et permet d’entrainer vos capacités auditives en observant les sons que vous produisez.

3) Faire des cures de silence. En effet, être continuellement exposé(e) au bruit ou à des intensité sonores trop élevées, nuit aux cellules ciliées en charge de traduire les sons en fréquences électriques pour notre cerveau. Ces cellules ne se régénèrent pas si elles sont abimées et elles définissent notre précision auditive. Protéger ses oreilles des intensités sonores trop élevées et faire des cures de silence permet aux cellules auditives de se reposer et de se préserver.

4) Essayer les percussions. Les percussions peuvent être faciles à expérimenter car on peut en faire sur à peu près n’importe quel objet dès lors qu’il a un minimum de résonnance. Battre le rythme et la mesure aide à coordonner naturellement les fonctions vitales de l’organisme, tout en développant le sens du rythme propre à l’intelligence auditive.

5) Ecouter les sons de la nature. Les sons offerts par la nature offre des fréquences différentes de celles que l’on retrouve dans un environnement urbanisé par exemple. Offrir une variété de fréquences à son cerveau, c’est un peu comme lui permettre de « tout goûter » d’un point de vue auditif.

6) Ecouter la plus grande variété possible de styles musicaux et artistes. Chaque artiste, type de musique, chanson, offre des rythmes, des mesures, des instruments ou des tonalités différentes à écouter et traduire. Diversifier son écoute musicale permet de développer le sens de l’écoute de façon ludique tout en permettant d’accroitre la culture générale, nécessaire pour augmenter l’intelligence.

4. Équilibrer l’intelligence visuelle

L’intelligence visuelle est aussi une intelligence en lien avec les repères dans l’espace. L’intelligence visuelle est celle qui est reliée aux organes relatifs à la vision, ceux qui ont le plus de capteurs sensitifs dans notre corps. En effet, lorsque nous traduisons une information qui provient de notre environnement extérieur, sachez que la vue est le sens doté du plus de capteurs pour saisir l’information.

Cette force de la sensorialité visuelle peut aussi être une faiblesse si on utilise le vue au détriment des autres sens. En effet, dans des sociétés où l’utilisation de support visuels et d’images est prépondérante, le cerveau finit naturellement malgré lui par favoriser le choix des interprétations visuelles sans les confronter aux interprétations de notre environnement issues de nos autres sens.

L’intelligence visuelle mobilise elle aussi des aires précises du cerveau :

  • Le cortex pariétal permet de se repérer par rapport à soi-même et de se rappeler des mouvements, trajets de façon « automatisée »
  • L’axe occipito-pariétal aide à localiser les objets et à se représenter les scène tout en permettant de répondre à la question « ou » ?
  • L’axe occipito-temporal aide à identifier les objets, les personnes, les décors et à répondre à la question « quoi » ?
  • L’hippocampe offre les repères pour soi dans le monde extérieur, il permet d’utiliser les directions et de mesurer les distances

Augmenter l’intelligence visuelle est nécessaire mais dans une société à dominante « visuelle », il faut surtout veiller à équilibrer cette intelligence pour qu’elle ne soit pas « utilisée » au détriment systématique des autres formes d’intelligences.

5 astuces pour équilibrer l’intelligence visuelle

astuces pour augmenter l'intelligence visuelle

1) Faire le test des intelligences multiples pour savoir si vous utilisez votre intelligence visuelle de manière trop intensive par rapport à vos autres formes d’intelligence. Si c’est le cas, vous avez plutôt intérêt à utiliser les astuces pour augmenter les autres formes d’intelligence.

2) Dessiner, peindre, crayonner … Toutes les activités en lien avec le dessin permettent de travailler l’intelligence visuelle. Peu importe votre niveau ou vos compétences, trouvez les supports et les outils (crayons, stylos, feutres, pinceaux…) les plus satisfaisants pour vous et dessinez. Le coloriage fonctionne aussi si vous êtes vraiment réticent(e) à vous lancer dans un dessin. Les mandalas à colorier sont tout à fait recommandés pour à la fois vous détendre et accroitre vos capacités visuelles et de précision.

3) Faire des courses d’orientation. Elles s’organisent en pleine nature et sont idéales pour apprendre à se repérer dans l’espace. La course d’orientation permet à la fois de passer du temps en pleine nature, ce que le cerveau apprécie car cela l’apaise naturellement, tout en mobilisant des compétences spatiales.

4) Faire du yoga les yeux fermés. Pratiquer le yoga les yeux fermés est un excellent moyen pour reposer ses sens visuels tout en apprenant à se repérer dans l’espace grâce à d’autres sens. Cette pratique favorise la flexibilité cognitive mais elle permet aussi de développer tous les sens. Si vos sens fonctionnement bien et avec précision, vous êtes tout simplement mieux en mesure de traduire et comprendre le monde qui vous entoure. Un aspect logique qui sert avec succès vos capacités de déduction, utiles pour augmenter l’intelligence logico-mathématiques en plus de l’intelligence visuelle.

5) S’adonner aux activités manuelles. Toutes les activités manuelles, comme le bricolage, le ardinage … nécessitent d’anticiper des mesures, les positionnements, les angles … Autant de compétences visuelles souvent négligées lorsqu’on passe trop de temps devant les écrans et qu’il faut pourtant veiller à faire travailler si on veut développer une totale intelligence visuelle et spatiale.

Pour d’autres astuces